Donation for Children

Catégorie : Nicht kategorisiert

Crise humanitaire – Update

Le conflit au Tigré, dont nous avons rendu compte ici , a malheureusement mis le feu au reste du pays !

Des milliers de familles ont tout perdu, des centaines de personnes sont blessées ou pire, voir le rapport du Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires – OCHA  de l’ONU

Selon les dernières classifications „Integrated Food Security Phase Classification“ (IPC) – 350 000 personnes dans le Tigré sont dans une situation de catastrophe humanitaire (phase 5).  Il s’agit du nombre le plus élevé de personnes classées au stade 5 dans un seul pays au cours de la dernière décennie. »

Au vu de cette situation dramatique en Éthiopie, nous avons décidé, en plus de nos projets à long terme, d’apporter une aide immédiate.

Nous voulons utiliser les contacts que nous avons et en qui nous avons entièrement confiance, pouvant faire parvenir à 100% et directement nos aides :

  • d’une part Hawelti e.V. au Tigré
  • d’autre part les dirigeants de l’église orthodoxe éthiopienne à Nuremberg pour la region Amhara

Page 33 du manuel de l’IPC
Le fichier entier sur la situation en ethiopie ici.

Revue de l’année

Nos But 2020

Qui aurait pu deviner que l’année 2020 se déroulerait ainsi ? Nous avions certainement prévu de le faire différemment…. C’était nos objectifs l’année dernière :

Nous voulions soutenir 6 enfants supplémentaires (et 4 mères célibataires) à Bahar Dar et ainsi étendre notre 1er projet.

En Allemagne, nous voulions trouver un moyen de réduire nos frais de compte.

Nous étions également en pourparlers avec l’école locale pour offrir un repas gratuit par jour aux enfants nécessiteux d’Addis. Ce projet aurait dû durer un an au départ, mais il est heureusement devenu superflu : Désormais, l’État s’en chargera pour toutes les écoles d’Addis.

Défis

Une invasion de criquets :
dans le nord de l’Éthiopie, une nouvelle invasion de criquets a entraîné des pénuries alimentaires, provoquant une hausse des prix dans tout le pays. Malheureusement, il est à craindre qu’en raison du réchauffement climatique, les conditions seront parfaites pour les parasites cette année encore.

Pandémie de Corona :
En Éthiopie, les écoles ont été fermées jusqu’en décembre pour contenir le Covid19. Cependant, il était encore possible de travailler, ce qui a beaucoup aidé nos familles. En Allemagne, la pandémie de Corona a entraîné l’annulation de tous nos événements. 

les conflits violents dans la région du Tigré :
Nous avons écrit plus sur ce sujet dans cette article.

Succès

Malgré les défis particuliers de l’année dernière, nous pouvons être fiers de notre association : 

À Addis, Saba, Asrat et Hayat ont organisé des dîners de rue pour les jeunes et les jeunes adultes sans abri.

Nos familles se portent bien : elles gagnent leur vie et ont également démontré avec succès leur autonomie pendant la pandémie de Corona. Parmi les enfants, les plus âgés aident et contribuent de plus en plus à l’association.

Nous avons pu réduire nos frais de compte de plus de 50% !

Et : nous avons commencé notre 2ème projet à Bahar Dar en fournissant aux enfants des vêtements et du matériel scholaire.

A suivre

Pour 2021, nous avons bien sûr déjà fixé des objectifs : le premier était ce site web !

Un rafraîchissement du site du club s’imposait, nous en avions convenu lors de la dernière assemblée générale. En collaboration avec MCM Managed Services et WordPress, nous avons créé ce beau site !

Ensuite, nous avons commencé notre 3ème projet : Nous soutenons un village près de Tulu Bolo. Bien sûr, nos deux premiers projets sont toujours en cours.

Un point important pour l’équipe allemande est d’organiser des réunions et des événements numériques, car la pandémie semble rester ici un peu plus longtemps… 

Conflits violents dans la région du Tigray

Un Update du mois de juin: crise humanitaire

Depuis Novembre 2020

le conflit dans la région du Tigré, en Éthiopie, est en passe d’atteindre son paroxysme. Pendant longtemps, il n’a été possible d’obtenir pratiquement aucune information fiable sur la situation sur le terrain, car le gouvernement a coupé l’internet et les canaux de communication, et les journalistes n’étaient pas autorisés à y accéder. Non seulement le gouvernement central lutte contre le mouvement régional TPLF, mais aussi contre les milices érythréennes. La commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, considère comme crédibles les informations faisant état de graves violations des droits de l’homme par toutes les parties au conflit : Des meurtres, des viols et des déplacements ont été signalés. 

Consternation

Les développements qui ont lieu dans la province du Tigré sont bien sûr très effrayants pour nous. Nos projets, qui sont principalement situés dans la capitale Addid Ababa et ses environs, n’ont pas encore été directement touchés par cette situation, mais tout le monde ne partage pas ce bonheur. Nos amis de l’association Hawelti e.V. par exemple, qui sont principalement actifs dans la région d’Aksum. Axum a été durement touché par la violence et malheureusement, dans cette situation chaotique, presque aucune communication n’a été possible. Nos pensées sont avec vous.

Plus d' Informations

La suite des événements reste incertaine, mais nous nous efforcerons de rester informés. Pour plus d’informations et de contexte, nous avons répertorié quelques sources ici:

En November: Zdf sur les début de l’ Escalation
En Mars: TazZdf et DW
Nouvelles d’ HAWELTI e.V.

© 2021 abaynesh

Theme by Anders NorenUp ↑